Société des amis de Régis Messac

71, rue de Tolbiac, Paris XIIIe

07 82 69 25 13

amis@regis-messac.fr

Mentions légales

© 2019 - SARM

All

Journal de Quinzinzinzili

JDQ / L’univers messacquien n° 14

5.0 EUR

À LA UNE :

Jack London, une autobiographie / Léo Malet sur le roman policier / Science-fiction des années 1930 /

 

Jack London et Léo Malet dans la revue Quinzinzinzili

 

Bien que centré autour de Régis Messac et de ses textes, le contenu de la revue Quinzinzinzili ne se résume pas à des archives lointaines, loin s’en faut. Surtout, ce n°  14 contient ce qu’il faut bien appeler deux textes d’anthologie. Le premier est l’œuvre de Léo Malet, père du détective de l’agence Fiat Lux, Nestor Burma. « Sur le roman policier » est une étude publiée en mars 1956 dans le Monde Libertaire. Le second texte marquant est de Jack London : « Ce que la vie signifie pour moi ». Écrit en 1905, publié en 1909, il fut traduit en 1939 par Régis Messac. C’est un texte exprimant la conscience sociale de Jack London. On le voit, tels ces témoignages de grands noms de la littérature, Quinzinzinzili offre de la belle matière pour un large public.

 

Claude Le Nocher, Action Suspens, 8 oct. 2011